Jusqu’au 30/06 | 100€ de réduction à l’achat ou 6€/mois de réduction à vie en location avec le code PROMOCLARK

00
:
00
:
00
:
00

Découvrez en 2 minutes si vous êtes concerné par la loi

Faire le test

Retrouvez Notre comparatif de défibrillateurs

Télécharger
< Retour
December 1, 2023
January 30, 2024

BodyHit, réseau de salles de sport spécialisées en électrostimulation, a fait le choix de protéger ses clients et employés en cas d’arrêt cardiaque

Découvrez en 1 minute si vous êtes concerné par la loi
Faire le test


En France, on dénombre 160 000 clubs sportifs dont environ 6000 salles de sport proposant des activités diverses et variées : crossfit, musculation, yoga, pilates, danse, arts martiaux, etc. Face à un intérêt grandissant des Français pour les sujets du bien-être et de la remise en forme, leur fréquentation est croissante. 

Entre adhérents et employés, les salles de sport sont des lieux de passage qui accueillent un grand nombre de personnes quotidiennement. Ce sont ainsi des ERP (établissements recevant du public). Concrètement, il s'agit de lieux ouverts au public, dont l'accès, gratuit ou payant, est libre, restreint ou sur invitation. Ces derniers sont soumis à des réglementations spécifiques, notamment sur le plan de la sécurité qui peuvent concerner la conception du bâtiment, l'accessibilité et l'évacuation, la surveillance, les systèmes d'alarme, la lutte contre les incendies ou les arrêts cardiaques par exemple. L'objectif est de protéger les équipes et la clientèle face à diverses situations d'urgence.

Nous évoquons dans ce cas d'étude l'entreprise BodyHit, salle de sport spécialisée dans l'électrostimulation, qui s'est équipée d'un défibrillateur Lifeaz il y a quelques mois. Pourquoi la gérante a fait le choix de s'équiper d'un défibrillateur et en quoi Lifeaz répond parfaitement aux besoins des ERP ? Les réponses à ces questions sont données tout au long de l'article. Nous espérons ainsi fournir des clefs à des gérants concernés par le sujet mais en manque d'informations pour sauter le pas et protéger leur établissement. 

Sommaire

1. Pourquoi équiper un ERP d'un défibrillateur ?

2. Le marché des défibrillateurs : vaste, mais inadapté aux besoins des ERP

3. L'offre Lifeaz : accessible, globale et clé en main

4. Un accompagnement qui tient compte des contraintes des ERP

5. Des exemples inspirants parmi nos clients, qui prouvent l'importance d'avoir un défibrillateur

1. Pourquoi équiper un ERP d'un défibrillateur ?

  1. Pour des obligations légales

Le 29 Juin 2018, la loi sur les défibrillateurs cardiaques a été publiée au Journal Officiel, imposant l'équipement en DAE (Défibrillateur Automatique Externe) pour les ERP (Établissements Recevant du Public). Six mois plus tard, le décret n°2018–1186 est venu compléter cette loi en précisant les ERP concernés et les conditions de maintenance des appareils.

  • Depuis le 1er Janvier 2020, tous les ERP des catégories 1 à 3 (capacité d’accueil supérieure à 300 personnes) doivent être équipés de défibrillateur(s). 
  • Depuis le 1er Janvier 2021, cette obligation s’est étendue aux ERP de la catégorie 4 (capacité d’accueil supérieure au seuil imposé par le type d’ERP, en moyenne 100 à 200 personnes mais cela varie selon les types d’ERP).
  • Depuis le 1er Janvier 2022, certains types d’ERP de catégorie 5 doivent également être équipés de défibrillateur(s). Les établissements concernés sont les établissements de soins, les établissements sportifs couverts, les hôtels ou pensions, les restaurants, les établissements accueillant une population âgée ou handicapée, ainsi que les gares.

Les salles de sport font partie des établissements sportifs couverts et sont ainsi concernées par la loi du 1er janvier 2022 (en savoir plus 👉 ici). Ces ERP doivent non seulement s'équiper de défibrillateurs, mais aussi assurer la maintenance des appareils, mettre en place une signalétique appropriée dans l'établissement, et déclarer leur défibrillateur dans la base nationale (Géo’DAE).

  1. Pour protéger la clientèle et les employé(e)s

“Quand j’ai repris la société il y a un an, j’ai fait l’inventaire. Je savais qu’en tant que centre sportif, on était obligé par la loi d’avoir un défibrillateur. Je voulais être dans les clous, donc me protéger et protéger mon équipe parce que l’on n’est pas à l'abri de quoi que ce soit.” - Vanessa Swartmans, gérante du BodyHit Place de Clichy à Paris. 

Chaque année en France, environ 50 000 personnes décèdent d’un arrêt cardiaque. Le taux de survie est alarmant, puisqu’il est seulement de 5%. Nous sommes tou(te)s concerné(e)s puisque la moyenne d'âge des victimes est de 60 ans, et même 40 ans chez les sportifs amateurs. Sont considérées "sportifs amateurs", les personnes qui reprennent le sport de manière trop brutale et intense, après une période plus calme.

Pour maximiser les chances de survie des victimes, il est impératif d'agir dans les 4 premières minutes qui suivent l'arrêt cardiaque. C'est pendant ce laps de temps que les premiers gestes de secours, notamment l'utilisation rapide d'un défibrillateur, peuvent faire la différence. 

👉 Pour en savoir plus sur l'arrêt cardiaque, vrai enjeu de santé publique, c'est sur ce
lien.

Ces dernières années, des sportifs ont d'ailleurs été sauvés grâce à l'intervention rapide de témoins, comme le footballeur Christian Eriksen, victime d'un incident lors d'un match de l'Euro 2020 (découvrir l’article), ou encore Bronny James, fils du légendaire LeBron James, qui a récemment suscité l'attention pour avoir été confronté à un arrêt cardiaque.

2. Le marché des défibrillateurs : vaste, mais inadapté aux besoins des ERP

  1. Une multitude d’acteurs

Lorsqu'on cherche à s’équiper d’un défibrillateur, on découvre une diversité de modèles. Parmi les défibrillateurs automatisés externes (DAE), il en existe deux types : les défibrillateurs entièrement automatiques (DEA) et les défibrillateurs semi-automatiques (DSA). 

  • Le défibrillateur entièrement automatique (DEA) est le type de défibrillateur le plus courant dans les lieux publics, les trains, les gares etc. car c’est le type de défibrillateur le plus simple à utiliser. On les dit “entièrement automatiques” car ils prennent toutes les décisions du début à la fin. Une fois allumés, ils analysent le rythme cardiaque de la victime et choisissent eux-mêmes de délivrer un choc ou non. Il n’y a, en fait, aucun risque de faire une erreur avec ce type de défibrillateur. 
  • Le défibrillateur semi-automatique (DSA) fonctionne quasiment de la même manière que le défibrillateur entièrement automatique. La seule différence est qu’au moment de délivrer un choc, c’est à l’utilisateur de prendre la décision d’appuyer sur le bouton ou non. D’où le terme “semi-automatique”. Ce type de défibrillateur est généralement réservé aux professionnels (médecins, pompiers, SAMU …) car son utilisation est plus engageante et il faut prendre une décision de délivrer un choc ou non, ce qui n’est pas toujours simple quand nous ne sommes pas formés ou habitués à utiliser ce type de matériel. 

Il existe également des défibrillateurs manuels utilisés uniquement par des médecins et se trouvant surtout dans les structures médicales (hôpitaux…), ainsi que des défibrillateurs implantables qui sont de petits dispositifs médicaux implantés chirurgicalement dans le corps. 

Au-delà de la diversité des modèles, on dénombre également une multitude d’acteurs sur le marché. Plusieurs grandes marques telles que Philips, Zoll, Schiller par exemple proposent leur propre modèle. 

👉 Pour en savoir plus, l'article "Comment choisir un défibrillateur ?" est disponible ici

  1. Des contraintes financières à prendre en compte

L'acquisition d'un DAE peut représenter un investissement financier significatif. La plupart des modèles sont vendus entre 1 500€ et 2 000€. Comment les salles de sport, souvent assommées par de nombreuses charges, peuvent-elles se permettre de débourser de telles sommes ?

De plus, les tarifs mentionnés ci-dessus ne couvrent pas les frais de maintenance, obligatoire chaque année et généralement effectuée par un technicien. Ils ne prennent pas non plus en compte le renouvellement des consommables tels que la batterie ou les électrodes, dont le coût peut atteindre plusieurs centaines d'euros. Cette réalité financière peut parfois limiter l'accès à ces dispositifs vitaux, en particulier pour les petites entreprises, comme les salles de sport ou les associations.

En plus de leur coût, les DAE présentent souvent des designs imposants, parfois anxiogènes, et qui ne sont pas toujours intuitifs. Cela peut potentiellement décourager certaines personnes d'intervenir lors d'une situation d'urgence. Il y a un vrai besoin d'améliorer l'accessibilité de ces dispositifs médicaux pour le grand public.

3. L'offre Lifeaz : accessible, globale et clé en main

  1. Clark, un défibrillateur très simple d’utilisation 

“Mon défibrillateur Lifeaz est connecté, il y a un suivi permanent avec l’équipe Lifeaz donc voilà on est complètement en sécurité.” - Vanessa Swartmans, gérante du BodyHit Place de Clichy à Paris. 

Petit, léger et transportable, notre défibrillateur est très facile à prendre en main et s’intègre parfaitement à tout type d’environnement comme les salles de sport. 

Il est simple d’utilisation :

  • 100% automatique, il guide étape par étape et décide seul de la thérapie à délivrer. N’importe qui, même un utilisateur qui n’a pas été formé aux gestes de premiers secours, peut l’utiliser. Il n’y a aucun risque de se tromper ou d’aggraver la situation. 
  • Son mode bilingue Français - Anglais permet d’apporter des instructions claires et compréhensibles dans les deux langues, ce qui facilite l'utilisation de l'appareil.
  • Enfin, les électrodes universelles contribuent à gagner du temps lors d’une intervention puisqu’il suffit simplement d’appuyer sur le bouton “Enfant” pour passer d’un mode à l’autre.

Si les coachs sportifs sont souvent formés aux gestes de premiers secours dans le cadre de leur formation, il y a de fortes chances pour que les adhérents et employé(e)s des salles de sport ne le soient pas. Ils sont alors davantage susceptibles d'apprécier la présence d'un défibrillateur intuitif, simple à utiliser et qui ne nécessite aucune connaissance particulière.

Pour sauver des vies, notre enjeu au quotidien est de rendre notre défibrillateur le plus accessible possible, notamment aux ERP. Comment nous y arrivons ? Parce que nous sommes à la fois producteur et distributeur, donc nous gérons tout nous-mêmes, en direct, sans intermédiaire et sans société de leasing pour la location. De plus, nous faisons un véritable effort sur nos marges pour que tout le monde ait accès à un défibrillateur facilement et rapidement.

  1. Une connectivité pour un suivi simplifié et moins coûteux 

Notre défibrillateur est innovant et connecté, ce qui lui confère de nombreux atouts : 

  • Simplifier son suivi et sa maintenance via des autotests quotidiens. Si le moindre souci est détecté, nous sommes automatiquement prévenus et pouvons agir rapidement. 
  • Mettre à jour le défibrillateur à distance, dès qu'il y a une évolution de son logiciel.

Grâce aux fonctionnalités permises par la connectivité, la présence d’un technicien pour effectuer la maintenance obligatoire n’est plus nécessaire. Cela a non seulement un impact sur la fluidification du processus, mais aussi sur les coûts de maintenance qui s’en voient considérablement réduits.

  1. Une approche globale via la sensibilisation

À Seattle aux États-Unis, la population est formée massivement aux gestes qui sauvent et des défibrillateurs sont déployés absolument partout. Cela permet d’atteindre un taux de survie avoisinant les 50%.

Pour se former aux gestes qui sauvent et se familiariser avec l’utilisation des DAE, des organismes de formation agréés dispensent des formations de premiers secours comme par exemple :

  • Le Programme de Formation aux Gestes qui Sauvent (PSC1) offre une initiation essentielle au grand public. Ces cours abordent des compétences fondamentales telles que le massage cardiaque, l'utilisation des défibrillateurs automatiques externes (DAE), la gestion des hémorragies et bien d’autres. 
  • La formation pour devenir Sauveteur Secouriste du Travail (SST) est un programme qui apprend aux participants comment réagir en cas d'accident au travail. Elle couvre également l’ensemble des gestes de premiers secours. 

Cependant, malgré ces opportunités de formation, des défis persistent pour garantir que le plus grand nombre possible de personnes soient formées aux gestes qui sauvent. C’est pourquoi chez Lifeaz, nous proposons différents formats de sensibilisation qui s’inscrivent dans une approche globale afin que n'importe qui sache et ose agir en cas d'arrêt cardiaque : 

  • Des ateliers de sensibilisation, en visioconférence ou en physique grâce à notre réseau de plus de 350 formateurs partenaires sur toute la France
  • Une application gratuite proposant plus de 100 scènes ludiques sur diverses situations d'urgence de la vie quotidienne

“Dans le cadre de ma formation, j’ai passé le PSC1 qui est le basique pour le secourisme. Quand ma patronne a mis le défibrillateur dans le club, c’était très pratique, parce que du coup je me suis dit qu’on était bien couvert et que si jamais il y avait un problème, on serait bien assuré.” - Raphaël, coach au sein du BodyHit Place de Clichy à Paris.

👉 Apprendre à reconnaître et à réagir face à un arrêt cardiaque ici.


  1. Une solution abordable, garantissant le meilleur rapport qualité / prix du marché

Chez Lifeaz, nous cherchons à rendre le plus accessible possible notre défibrillateur. C'est la raison pour laquelle il est disponible à l'achat et en location, afin que nos clients bénéficient de la solution répondant au mieux à leurs besoins.

Pas plus cher qu'un smartphone, le défibrillateur Clark dure 10 ans et sauve des vies. Un achat utile et pérenne pour une salle de sport cherchant à protéger sa clientèle et ses employés.

Nous proposons également la location mensuelle, qui permet de lisser les coûts. Comme un abonnement téléphonique, une assurance habitation ou un système d'alarme, les gérants de salles de sport peuvent donc louer le défibrillateur Lifeaz pour une trentaine d'euros par mois seulement. Imbattable et pratique pour ne se soucier de rien !

4. Un accompagnement qui tient compte des contraintes des ERP 

  1. Commande rapide en quelques clics

Les établissements recevant du public comme les salles de sport sont souvent confrontés à une multitude de tâches, ne laissant que peu de temps pour gérer des aspects logistiques. C'est là que nous entrons en jeu ! 

En quelques clics sur notre site internet, la commande peut se faire en totale autonomie ou avec l'accompagnement d'un conseiller.

“J’ai choisi la formule de location. Ça s’est passé en 2 heures, j’ai passé un coup de fil. 2 heures après avoir reçu l’email, ils m’ont prise en charge, ils m’ont tout expliqué. J’ai été sur le site en même temps qu’eux, 5 min après j’avais signé mon contrat. J’étais au courant de tout, ça s’est fait rapidement et je l’ai reçu à peu près 15 jours, 3 semaines après.” - Vanessa Swartmans, gérante du BodyHit Place de Clichy à Paris.

  1. Installation et mise en route autonomes

L'installation et la mise en route du défibrillateur Lifeaz sont simplifiées, ce qui permet de les effectuer en toute autonomie. 

“Quand le colis est arrivé, je l’ai installé. J’ai fait un test pour voir si tout fonctionnait. J’ai briefé mon équipe. Tout était indiqué donc c’était vraiment facile, la marche à suivre.” - Vanessa Swartmans, gérante du BodyHit Place de Clichy à Paris. 

  1. Service client exceptionnel

Notre engagement ne s'arrête pas là. Nous suivons en permanence l'état de marche de l'ensemble de nos défibrillateurs pour intervenir au plus vite en cas de besoin et répondons en moins de deux heures aux demandes de nos clients. Nos mots d'ordre : disponibilité, réactivité et accompagnement sur-mesure. 

“L’équipe de Lifeaz m’a ensuite appelée pour savoir comment s’était passée la livraison, l’installation. Je leur ai dit qu’il n’y avait eu aucun problème. Donc en fait, on se sent vraiment accompagné ! On se sent vraiment pris en charge. Régulièrement, ils m’envoient un email ou un coup de fil me demandant ce qu’il se passe, comment ça va, même s’ils sont connectés.” - Vanessa Swartmans, gérante du BodyHit Place de Clichy à Paris.

5. Des exemples inspirants parmi nos clients, qui prouvent l'importance d'avoir un défibrillateur

Plus de 12 000 entreprises, collectivités, copropriétés et familles nous font confiance, dont un grand nombre d’établissements recevant du public tels que des restaurants, des gîtes et hôtels, des centres médicaux, des centres équestres, des bâtiments communaux ou encore des salles de sport. On compte donc parmi nos clients certaines salles des réseaux sportifs suivants : Crossfit, Keepcool, BodyHit, Kid Fitness, Gigafit et bien d’autres… 

L’importance de s’équiper d’un défibrillateur a été triplement démontrée puisque 3 personnes ont été sauvées d’un arrêt cardiaque dans des établissements sportifs que nous avons équipés, comme une salle de sport du réseau EasyGym, un club de tennis en région parisienne ou encore une salle de crossfit dans le sud de la France.

👉 Découvrez le témoignage poignant d’Andréa, professeur de tennis, qui a sauvé la vie à son élève Yann, âgé d’une cinquantaine d’années : ici.

Aujourd'hui, grâce à la présence d'un défibrillateur au sein du centre sportif et à la réactivité des témoins lors de son malaise, il a repris une vie normale.

Marine Lesèvre
Publié par
Marine Lesèvre
January 30, 2024
Dec 1, 2023
Partager l'article
Découvrez en 1 minute si vous êtes concerné par la loi
Faire le test
Retrouvez Notre comparatif de défibrillateurs
Télécharger
Autres articles relatifs